Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Ecosse, le suspense sur l'indépendance s'invite dans le vote par correspondance

En Ecosse, le suspense sur l'indépendance s'invite dans le vote par correspondance
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Près de 800 000 électeurs ont dû voter par anticipation en raison de leur éloignement. Leurs bulletins sont partis par courrier la semaine dernière juste avant les rebondissements et le coude-à-coude entre le Oui et le Non dans les derniers sondages avant le référendum du 18 septembre.

Pour certains habitants de la petite île de Fetlar à l’extrême nord des Shetlands, c’est même un sentiment de colère qui prédomine.

“J’ai pris ma décision, c‘était du 51-49, mais depuis quand je vois tout ce qui s’est passé cette semaine, je réalise que j’ai voté dans le mauvais sens”, explique cet homme.

“Ce n’est pas juste, nous n’avons pas eu la chance d’avoir la description complète des arguments des deux camps avant notre vote par correspondance”, dénonce cet autre.

A quelques jours du vote, rien n’est joué. Le non semble de nouveau en tête, mais le oui n’a jamais paru aussi fort. Début août, il accusait pourtant 22 points de retard.