DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les raids aériens contre le pétrole des jihadistes

Les raids aériens contre le pétrole des jihadistes
Taille du texte Aa Aa

La cible : la raffinerie de Mayadin Modular, tenue par les jihadistes. Cela fait trois jours que les avions américains et arabes bombardent les installations pétrolières prises par l’organisation Etat islamique dans plusieurs provinces syriennes. L’objectif est d’assécher l’une de ses principales sources de revenus, puisque les jihadistes revendent le pétrole. Plusieurs pays européens s’engagent un peu plus, les Pays-Bas et la Belgique ont mis des avions de combat F-16 à disposition. Selon les renseignements américains, plus de 15.000 combattants étrangers venus de plus de 80 pays ont rejoint l’organisation Etat islamique en Irak et en Syrie. Le groupe compterait 30 000 hommes. Dans le nord de l’Irak, vers Kirkourk, les peshmergas attendent les raids aériens qui ouvriont une brêche pour leur permettre d’avancer. Sur cette ligne de front, les combattants kurdes ne sont qu‘à quelques mètres des jihadistes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.