DERNIERE MINUTE

De nombreux défis attendent Dilma Rousseff pour les 4 ans à venir

De nombreux défis attendent Dilma Rousseff pour les 4 ans à venir
Taille du texte Aa Aa

Dilma Rousseff sera-t-elle la Présidente du changement ? C’est son adversaire de droite qui voulait l’incarner, mais c’est elle qui a été réélue. De justesse, certes, mais réélue pour réconcilier la société brésilienne : les milieux d’affaires et aisés, les déçus des scandales de corruption, la classe moyenne et les plus défavorisés… Un sacré chantier mais elle a déjà prouvé qu’elle pouvait y arriver, comme l’explique l’analyste politique, Sonia Fleury :

“Le gouvernement a fait face à des défis très divers, dont la crise économique qui a stoppé la croissance du pays. Mais le gouvernement a été capable de contenir le chômage, ce qui était l’une des préoccupations principales de Dilma Rousseff.
Je pense qu’elle est vraiment parvenue à faire savoir à l‘électorat, que le monde entier est en crise, et que malgré tout, le Brésil maintient l’emploi et augmente le salaire minimum. Je pense que c’est pour ça qu’elle a gagné, elle a prouvé qu’elle était capable de gérer la crise.”

Comme attendu, les marchés ont mal réagi ce matin : la Bourse de Sao Paulo plongeant de 6 % à l’ouverture pour se stabiliser aux environs de 2,5 % en fin de journée. Les marchés attendent l’annonce du nouveau ministre de l’Economie cette semaine, car même si le Brésil continue d’attirer d’importants investissements étrangers, la confiance des entrepreneurs est à son plus bas niveau depuis cinq ans et les investisseurs sont mécontents.

Dilma Rousseff a donc du pain sur la planche pour les quatre années à venir : réforme de l’Administration, fiscale et bancaire, de la police, lutte contre la corruption, contre l’inflation… Et tout reste à faire dans l’Education et la réforme professionnelle.

Elle a été réélue dimanche avec 51,6 % des suffrages, face à son adversaire de droite Aecio Neves, le favori des marchés, qui promettait un tournant libéral.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.