DERNIERE MINUTE

En Iran, une fête de l'Achoura aux couleurs anti-occidentales

En Iran, une fête de l'Achoura aux couleurs anti-occidentales
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des drapeaux américains et britanniques brûlés, des slogans demandant la mort d’Israël. Des milliers de fidèles iraniens ont célébré à leur manière le 35e anniversaire de la prise d’assaut de l’ambassade américaine, ouvrant la fameuse crise des otages qui durera 444 jours. Cet anniversaire coïncide cette année avec la grande fête chiite de l’Achoura.

“L’imam Hussein a été martyrisé pour la justice, pour la religion de Dieu et pour son combat contre l’oppression et les tyrans. Aujourd’hui, nous considérons l’Amérique, Israël et les agents de l’Occident comme des tyrans”, affirme un manifestant.

Ce rassemblement est aussi une manière de mettre la pression sur le président modéré Rohani, alors que les négociateurs sur le nucléaire se retrouvent dimanche au sultanat d’Oman.

“Nos négociateurs sur le nucléaire doivent recevoir une augmentation, car ils négocient avec des monstres, a déclaré Alireza Panahian, un chef religieux. Si ces monstres ne retrouvent pas la raison, nous les écraserons nous-mêmes avec l’aide de nos soldats dans la région.”

La réunion en Oman vise à arracher un accord global sur le nucléaire pour mettre fin à dix ans de crise. Lors d’une cérémonie séparée, le président Rohani a prévenu qu’il n‘était pas question de céder sur les droits nucléaires de l’Iran.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.