DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pétrole : après Total et Shell, BP réduit à son tour ses investissements

Pétrole : après Total et Shell, BP réduit à son tour ses investissements
Taille du texte Aa Aa

Le géant pétrolier britannique BP annoncé une division par six de son bénéfice net en 2014 et va réduire de 4 à 6 milliards de dollars ses investissements prévus en 2015 à cause de la chute des cours du pétrole brut.
En 2014, le groupe a dégagé un résultat net de 3,78 milliards de dollars. L’année précédente, ce bénéfice avait été gonflé de 12,5 milliards de dollars par la cession de TNK-BP, sa coentreprise russe vendue à Rosneft. BP a pâti en outre en 2014 de dégradations d’actifs liés à la chute des cours du pétrole qui ont plongé de 60% depuis le mois de juin.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.