Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Grèce, Allemagne : l'énorme fossé qui sépare les deux points de vue

Grèce, Allemagne : l'énorme fossé qui sépare les deux points de vue
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Que ce soit dans la presse allemande, ou dans les dicours de la classe politique allemande, les clivages avec la Grèce apparaissent à chaque détour de phrase.
Dernièrement, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble s’est encore exprimé sur ces différences.

“Je vais vous raconter cette histoire : c’est une histoire vraie. Mercredi dernier, quand nous avons discuté avec notre nouveau collègue grec au sein de l’Eurogroupe. Je lui ai dit : “Yanis, vous augmentez votre salaire minimum. Mais c’est difficile pour moi d’expliquer que nous payons pour ça. Vous augmentez votre salaire minimum et votre protection sociale à des niveaux plus élevés que nous mais nous devons payer pour vous ?” Et là, sa réaction a été un tel désastre. Il a dit : “il se peut que vous puissiez vivre avec ce niveau dans votre pays mais pas en Grèce !”.”

C’est donc peu de dire que les Allemands attendent des améliorations substantielles de la proposition grecque. Les députés allemands n‘étant pas prêts à donner leur quitus à un accord qui ne serait pas équlibré pour l’aide financière et sa contrepartie les réformes.
La Banque centrale européenne a prolongé les aides d’urgence aux banques grecques mais la BCE attend une issue favorable aux discussions en cours.