DERNIERE MINUTE

Vingt quatre exemplaires commandés par le Qatar : le Rafale s'envole

Vingt quatre exemplaires commandés par le Qatar : le Rafale s'envole
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après l’achat de 24 Rafale pour l’Egypte, et la probabilité de 36 autres appareils pour l’Inde, c’est au Qatar que Dassault Aviation a officialisé avec la présence à la signature à Doha du président français François Hollande, la vente de 24 avions de combat supplémentaires avec une option pour 12 autres appareils.
Montant du contrat : 6 milliards et 300 millions d’euros. D’autres contrats signés à Doha lundi comprennent l’achat de missiles et la formation de pilotes et de techniciens qataris.
Le contrat avec le Qatar porte à 84 le nombre de Rafale vendus cette année. Le destin de cet avion multirôle qui avait jusqu’ici l’armée française pour unique client, a enfin décollé et Dassault est en pourparlers avec d’autres Etats pour des ventes futures. On pense aux Emirats arabes unis et à la Malaisie. Les récent succès du Rafale en appellent d’autres.
“Il n’y a pas eu de contreparties de la part de la France à cet achat de 24 Rafale”, a précisé le Président français Hollande, démentant des informations selon lesquelles l’obtention par la compagnie aérienne Qatar Airways de droits de trafic aérien supplémentaires vers la France : vers des aéroports régionaux comme Nice ou Lyon plus précisément, serait liée au contrat des Rafale avec le Qatar.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.