DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des aéronefs imitent les abeilles pour se déplacer

Vous lisez :

Des aéronefs imitent les abeilles pour se déplacer

Des aéronefs imitent les abeilles pour se déplacer
Taille du texte Aa Aa

La façon dont elles utilisent leurs ailes pour voler a longtemps interrogé les spécialistes, mais aujourd’hui, les abeilles inspirent la nouvelle génération de robots. En France, des chercheurs de l’université de Marseille ont créé un aéronef qui, grâce à sa vue, peut voler de manière autonome.
La plupart de ces appareils utilisent d’habitude un accéléromètre pour se stabiliser. Les êtres vivants qui parviennent à voler, eux, comptent sur leur propre sens de l‘équilibre, défini par l’observation de l’environnement et des systèmes présents dans leurs organes. Grâce à la recherche sur les abeilles, les scientifiques ont créé BeeRotor, un aéronef capable de se stabiliser visuellement, sans accéléromètre. Les chercheurs ont réussi à reproduire la capacité d’observation du paysage des insectes, lorsqu’ils volent. Le BeeRotor peut ainsi adapter sa vitesse et éviter les obstacles, sans avoir à mesurer la vitesse, la gravité ou l’altitude. Comme un insecte, il se réfère aux indices visuels pour se déplacer. Des tests de vol ont été effectués au-dessus d’une plateforme mobile. Même sans capteur de vitesse, l’appareil a montré qu’il pouvait adapter sa hauteur, son allure, naviguer de manière autonome, et atterrir en toute sécurité. Pour l’instant, il faudra encore du temps avant que le BeeRotor ne puisse prendre son envol en-dehors des laboratoires. Les scientifiques devront d’abord adapter sa structure pour améliorer la stabilisation, et poursuivre leurs recherches sur les abeilles.

Plus de hi-tech