DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Londres va vendre les 30% qu'il possède encore dans Royal Mail

Londres va vendre les 30% qu'il possède encore dans Royal Mail
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement britannique a lancé jeudi un nouveau train de privatisations et d’austérité pour réduire sa dette publique.
Parmi les cessions d’actifs publics figurent la vente des 30% que détient l’Etat britannique dans le capital du groupe postal Royal Mail dont la majorité du capital a été placée en bourse fin 2013.
Les actions du groupe postal ont progressé de 60% depuis leur mise en bourse il y a 18 mois.
Au cours actuel, le gouvernement britannique pense pouvoir retirer de la vente de ses 30%, 1,5 milliard de livres sterling : un peu plus de 2 milliards d’euros.
Malgré une vigoureuse politique d’austérité depuis 2010, le déficit public britannique a atteint encore 5,2% lors de l’année budgétaire 2014-2015. Le gouvernement a promis de parvenir à l‘équilibre budgétaire dès l’année 2018-2019.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.