DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sur la piste des premiers éleveurs

Sur la piste des premiers éleveurs
Taille du texte Aa Aa

Il y a 14 000 ans ce désert volcanique aux confins de la Jordanie et de l’Arabie Saoudite était beaucoup plus hospitalier. A la faveur de la fin d’une ère glaciaire des communautés y prospéraient. Et les archéologues qui ont mis à jour les emplacements de leurs lieux de vie ont fait aussi une belle découverte…

Tobias Richeter est archéologue, il vient de l’université de Copenhague : “C’est une nouvelle preuve surprenante à laquelle nous ne nous attendions pas, surtout dans cet endroit du Proche-Orient. Cela change notre façon d’apprécier ces communautés de chasseurs-cueilleurs à la fin de la dernière période glacière. Une période charnière alors que se développaient ces nouvelles technologies de l’agriculture, ces nouvelles façons de vivres qui ont commencé à nous influencer et que nous influencent toujours aujourd’hui.”

Sous le basalte balayé par le vent aride les chercheurs mettent peu à peu à jour des ossements d’un adulte et d’un enfant enterrés il y a 14 millénaires.
En analysant les os, les graines les chercheurs ont pu découvrir que les habitants d’alors avaient commencé à faire de l‘élevage et pour cela à s’installer en formant d’assez importants groupes sociaux.

Erin Estrup est la coordinatrice des découvertes : “On peut identifier différentes espèces de plantes qui alors vont pouvoir nous dire quels types de végétation poussait alors dans cette région. C’est difficile à imaginer aujourd’hui parce que ce n’est que du désert, mais alors, il y a de nombreuses années, c‘était vraiment très fertile, très vert, et on peut le dire aujourd’hui grâce à ces vestiges de plantes.”

L‘équipe espère que d’autres découvertes dans ce désert vont les aider à construire une image plus précise de la façon dont l’environnement et le climat ont évolué depuis…

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.