Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mode en 3D

Mode en 3D
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

A priori un défilé de mode comme un autre. Sauf que là tout a été créé à partir d’imprimantes 3D. La collection est signée par l’Israélienne Danit Peleg. Elle ouvre la voie à tous ceux qui dans le monde entier vont pouvoir développer leur ligne de vêtements… sans forcément savoir coudre…

Danit Peleg : “Je peux vraiment tout imprimer avec cette machine, le seul problème c’est que le plateau est très petit. Tout sort à la taille d’un A4. J’ai donc tout imprimé à cette taille, et ensuite j’ai tout collé ensemble, et je n’ai pas eu à coudre. Si vous ne savez pas coudre alors vous pouvez juste coller vos vêtements à la maison.”

Sachant qu’il faut 20 heures pour un morceau de tissus format A4 300 heures sont nécessaires pour une seule pièce de vêtement.

Il aura fallu à la styliste des mois de recherche pour mener à bien ce projet. Elle utilise un matériaux résistant… le Filaflex.

Danit Peleg : “Cette technologie, ces imprimantes que l’on peut avoir chez nous, nous permettent de porter ce genre de choses. Ce n’est plus réservé à des célébrités et ce n’est pas fait à base de plastique dur, c’est quelque chose de très flexible. On peut s’asseoir, on peut le laver et même le passer à la machine.”

Pour l’instant une telle imprimante coûte un peu moins de 2000 euros. Des prix qui devraient très certainement baisser.