Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un geste de l'UE vers la Biélorussie

Un geste de l'UE vers la Biélorussie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne suspend une partie de ses sanctions contre la Biélorussie. Le président biélorusse, Alexandre Lukachenko, ferait parti des 170 personnes qui vont bénéficier d’une suspension du gel de leurs avoirs et d’une levée des interdictions de visa.
Les 28 évoquent une amélioration des relations avec Minsk. Cette décision est en fait une réponse à la libération en août dernier de tous les prisonniers politiques. Un point considéré comme essentiel par les Européens avant d’envisager d’autres développements.
Alexandre Loukachenko était visé par ces sanctions pour la violente répression menée au lendemain de sa réélection en 2010. Reconduit dans ses fonctions à la mi-octobre pour un cinquième mandat, le scrutin s’est cette fois-ci déroulé dans une atmosphère plus apaisée.