DERNIERE MINUTE
Amnesty International dénonce le filtrage des migrants par nationalités

L’ONG Amnesty International appelle l’ancienne République yougoslave de Macédoine à stopper sa politique discriminatoire à sa frontière avec la Grèce car elle alimente les tensions. Au départ de la route des Balkans, la Macédoine a mis en place le 19 novembre ce filtrage de migrants par nationalités, puis érigé une clôture longue de trois kilomètres pour mieux contrôler l’exode en cours depuis cet été vers l’Europe occidentale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.