DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: deux skieurs afghans à Pyeongchang

Vous lisez:

JO-2018: deux skieurs afghans à Pyeongchang

JO-2018: deux skieurs afghans à Pyeongchang
Taille du texte Aa Aa
Deux skieurs afghans ont été sélectionnés pour les jeux Olympiques 2018 à Pyeongchang, permettant ainsi au pays ravagé par la guerre de hisser son drapeau pour la première fois de l'histoire des Jeux d'hiver. Alisha Farhang et Sajjad Husaini, qui s'entraînent dans les montagnes suisses, à Saint-Moritz, participeront au géant en Corée du Sud. "On voulait montrer notre pays d'une manière différente. Nous voulions montrer que l'Afghanistan, ce n'est pas que la guerre", a confié Husaini qui, à 26 ans, a chaussé des skis pour la première fois en 2012. Il rentrait alors d'Iran, où il a passé les treize dernières années comme réfugié avec sa famille. Farhang, d'un an son aîné, a découvert le ski en 2011 et "voulait donner une image positive de l'Afghanistan". Le duo, venu de la région de Bamyan, zone montagneuse du centre-est plus célèbre pour les Bouddhas détruits par les talibans en 2001 que par les pentes propices à la pratique du ski, avait déjà écrit une page de l'histoire de l'Afghanistan en devenant les premiers de leur pays à participer à des Mondiaux de ski. Entraînés par le Suisse Andreas Hanni, Farhang et Husaini sont soutenus financièrement par de nombreuses organisations étrangères. Les XXIIIe JO d'hiver ont lieu du 9 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.