DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des proches de Netanyahu interrogés dans un dossier de corruption présumée

Vous lisez:

Des proches de Netanyahu interrogés dans un dossier de corruption présumée

Des proches de Netanyahu interrogés dans un dossier de corruption présumée
Taille du texte Aa Aa
Deux avocats proches du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu étaient interrogés dimanche sur leur rôle dans une affaire de corruption présumée autour de l'achat par Israël de sous-marins allemands, selon la police et des médias. La police israélienne a indiqué qu'elle retenait "deux avocats chevronnés pour les interroger dans le cadre de l'affaire" des sous-marins, mais elle a refusé de donner leur identité. Les médias israéliens les ont identifiés comme étant des proches de M. Netanyahu. Ils ont désigné l'un d'entre eux comme étant David Shimron, cousin et avocat personnel du Premier ministre et qui a représenté également le géant allemand ThyssenKrupp en Israël. M. Shimron avait déjà été interrogé dans le passé dans cette affaire puis relâché. L'Allemagne avait reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction. Les discussions ont repris en octobre après une pause de trois mois, même si l'enquête est toujours en cours, ont indiqué des responsables israéliens. Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers. Benjamin Netanyahu n'a pas été nommé comme suspect dans cette affaire. Il est par contre concerné par deux enquêtes, pour des cadeaux qu'il aurait indûment reçus de riches personnalités et un accord secret qu'il aurait tenté de conclure avec un quotidien populaire pour une couverture favorable. Selon la télévision Channel 2, il devrait être interrogé à son retour d'une visite officielle à Londres.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.