DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le roi Salmane d'Arabie reçoit le Premier ministre libanais après sa démission choc

Vous lisez:

Le roi Salmane d'Arabie reçoit le Premier ministre libanais après sa démission choc

Le roi Salmane d'Arabie reçoit le Premier ministre libanais après sa démission choc
Taille du texte Aa Aa
Le roi Salmane d'Arabie saoudite a reçu lundi le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri, 48 heures après son annonce de démission surprise depuis la capitale saoudienne Ryad. Durant l'entretien, les deux hommes ont passé en revue "la situation au Liban" où la peur d'un nouveau chaos a été soulignée par les experts après cette démission, a rapporté l'agence officielle SPA. A noter que l'agence SPA a qualifié M. Hariri "d'ancien Premier ministre", alors que sa démission n'a pas encore été acceptée par le président libanais Michel Aoun. Considéré comme un protégé de l'Arabie saoudite, M. Hariri a annoncé samedi dans une déclaration télévisée et à la surprise générale sa démission en accusant le mouvement armé Hezbollah et son allié iranien de "mainmise" sur le Liban et en disant craindre pour sa vie. Depuis, plusieurs rumeurs ont circulé au Liban sur le sort de M. Hariri surtout que son annonce a coïncidé avec une purge sans précédent en Arabie saoudite, où princes, ministres et hommes d'affaires ont été arrêtés dans une opération anticorruption. Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a accusé dimanche l'Arabie saoudite d'avoir contraint Saad Hariri à la démission. Lui-même a fait part "d'inquiétudes légitimes" sur le sort de M. Hariri en demandant: "Est-il assigné à résidence? Va-t-on le laisser retourner (au Liban)?" La démission de M. Hariri est intervenue en pleines tensions entre les deux poids lourds de la région, l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite, au sujet de plusieurs conflits au Moyen-Orient.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.