DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le tueur du Texas s'est apparemment donné la mort

Vous lisez:

Le tueur du Texas s'est apparemment donné la mort

Le tueur du Texas s'est apparemment donné la mort
Taille du texte Aa Aa
Le tireur, qui a abattu 26 personnes dans une petite église d'un village texan dimanche, s'est donné la mort pendant une course poursuite, a indiqué lundi le shérif Joe Tackitt à la chaîne CBS. Devin Patrick Kelley était poursuivi par deux hommes en camionnette quand sa voiture s'est écrasée sur le bas côté et le shérif pense que c'est à ce moment là qu'il s'est suicidé avec une arme à feu. "Nous pensons qu'il avait une blessure par balle qu'il s'est infligée après avoir défoncé" sa voiture, a expliqué le shérif. Le jeune homme blanc de 26 ans, tout de noir vêtu et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu avec un fusil semi-automatique sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, avant de tenter de fuir. Devin Patrick Kelley est un ex-militaire renvoyé de l'armée de l'air après un passage en cour martiale en 2012 pour violence sur sa femme et son enfant. Il a été dégradé au rang de simple soldat et renvoyé pour cause d'indignité. Il vivait en périphérie de San Antonio, une des grandes villes du Texas à une cinquantaine de kilomètres du lieu du massacre. vog/kal
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.