DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Baugé, en piste jusqu'en 2020, rêve de l'or olympique

Vous lisez:

Cyclisme: Baugé, en piste jusqu'en 2020, rêve de l'or olympique

Cyclisme: Baugé, en piste jusqu'en 2020, rêve de l'or olympique
Taille du texte Aa Aa
L'ex-champion du monde de sprint Grégory Baugé (32 ans), toujours en quête de rêve olympique, annonce repartir pour une nouvelle olympiade jusqu'en 2020 dans l'espoir de décrocher le titre aux JO de Tokyo. "Je reprends mon sport", a déclaré au site internet de la fédération française de cyclisme le leader historique du sprint français qui a réintégré récemment le pôle olympique de Saint-Quentin-en-Yvelines mais précise s'être "toujours entraîné depuis les Jeux de Rio". Baugé n'a plus couru depuis son échec de Rio (7e de la vitesse individuelle) où la piste française n'a récolté qu'une médaille de bronze en vitesse par équipes (Baugé, Pervis, D'Almeida), prélude à un conflit ouvert avec le DTN alors en place Vincent Jacquet. L'Antillais a exprimé "le souhait de courir auprès de Herman Terryn et Clara Sanchez", les nouveaux entraîneurs du sprint au Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines. "Je me sens de mieux en mieux, mes sensations sont meilleures séances après séances. J’évolue dans un cadre sain, et ce n’est déjà pas si mal", a-t-il estimé. "Je me suis fixé l’échéance 2020. Mon objectif de carrière reste le même: je souhaite devenir champion olympique. Je ne change pas d'idée", a insisté Baugé. "J'ai de l'expérience et je repars pour une olympiade avec l'objectif d'être champion olympique en 2020". S'il compte neuf titres mondiaux (cinq en vitesse par équipes, quatre en individuel), les derniers acquis en 2015, à son palmarès, le Guadeloupéen n'a pu conquérir l'or aux JO où il a obtenu quatre médailles (trois d'argent, une de bronze) entre 2008 et 2012. Baugé a affirmé être "heureux d’évoluer au sein de ce groupe" qui réunit les jeunes talents du sprint, notamment le récent champion d'Europe de vitesse Sébastien Vigier (20 ans). "Je me rends à Saint-Quentin-en-Yvelines avec plaisir, j’ai rencontré le DTN Christophe Manin début septembre", a raconté le Français. "L’échange s’est bien passé avec Christophe Manin et les entraîneurs. On sent de l’envie, de la sérénité, et c’est apaisant. Le groupe est sain, les jeunes ont envie de progresser et nous poussent aussi. On se tire les uns et les autres vers le plus haut niveau".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.