DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barrages Mondial-2018: la Suisse prend un petit avantage sur l'Irlande du Nord

Vous lisez:

Barrages Mondial-2018: la Suisse prend un petit avantage sur l'Irlande du Nord

Barrages Mondial-2018: la Suisse prend un petit avantage sur l'Irlande du Nord
Taille du texte Aa Aa
La Suisse a fait un pas vers la Russie en s'imposant en Irlande du Nord (1-0) grâce à un penalty contesté, lors du barrage aller des qualifications pour le Mondial-2018, jeudi soir à Belfast. Meilleure sur le papier, en quête d'une quatrième Coupe du monde consécutive, et dominatrice sur l'ensemble du match, la Confédération helvétique n'a dû sa victoire qu'au penalty transformé par Rodriguez peu avant l'heure de jeu (58). Les Suisses devaient absolument rebondir après leur défaite 2-0 contre le Portugal, la seule de leur campagne, mais qui leur avait coûté la première place de leur groupe. Après neuf victoires consécutives, le revers avait permis aux champions d'Europe de doubler la "Nati" sur le fil grâce à une meilleure différence de buts. Un vrai crève-coeur. Le sélectionneur Vladimir Petkovic a donc trouvé les bons mots pour remotiver son groupe, maître du match sous la pluie nord-irlandaise (65% de possession, 16 tirs à 5) et désormais bien placé pour se qualifier dimanche à Bâle. Pour les modestes Nord-Irlandais, deuxièmes de leur groupe derrière les champions du monde allemands, l'espoir est désormais bien faible. L'équipe du sorcier Michael O'Neill s'était qualifiée pour l'Euro-2016, son premier grand tournoi depuis trente ans, mais la montagne suisse paraît bien compliquée à grimper lors du match retour. Démarrée sur les chapeaux de roue, la rencontre n'a été qu'une longue domination helvétique stérile, parfois agrémentée de contre-attaques nord-irlandaise ou de quelques arrêts de McGovern. -Main contestée- Incapables de s'approcher du but nord-irlandais en première période, malgré leurs vedette anglaises Xhaka (Arsenal) et Shaqiri (Stoke), les Suisses s'en remettaient à des centres lointains. Mais Dzemaili ne parvenait pas à reprendre de volée la remise de la tête de Seferovic, puis Xhaka tirait à côté (10). C'était ensuite au tour de Shaqiri de centrer en profondeur pour Seferovic, l'attaquant du Benfica parvenait bien à reprendre de l'extérieur du pied mais pas à surprendre McGovern (18). Un peu plus entreprenant à l'approche de l'heure de jeu, les Suisses manquaient leur occasion la plus franche, quand Seferovic se jetait sans succès pour reprendre un centre de Dzemaili qui filait devant le but vide (55). Et puis le penalty, très contesté par les joueurs et tout Windsor Park, a tué le match. La reprise de Shakiri, juste en dehors la surface touchait l'épaule de Corry Evans, juste un mètre plus loin. Le défenseur avait pourtant fait l'effort de se tourner et ne pouvait pas éviter le ballon. Tant pis pour les Nord-Irlandais, Rodriguez, lui ne manquait pas l'occasion de mettre la Suisse devant. C'était la deuxième décision controversée en faveur des Suisses. En début de match, Schär n'avait reçu qu'un carton jaune, malgré son tacle assassin sur Dallas (5) sous les huées du Windsor Park. La chance a été suisse à Belfast. mam/syd Résultats et programme des barrages de la zone Europe qualificatifs pour la Coupe du monde 2018 en Russie, joués de jeudi à mardi. . Matches aller Jeudi Croatie - Grèce 4 - 1 Irlande du Nord - Suisse 0 - 1 Vendredi (20h45) Suède - Italie Samedi (20h45) Danemark - République d'Irlande . Matches retour Dimanche (18h00) Suisse - Irlande du Nord (20h45) Grèce - Croatie Lundi (20h45) Italie - Suède Mardi (20h45) République d'Irlande - Danemark
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.