DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le soldat nord-coréen qui a fait défection toujours dans un état grave

Vous lisez:

Le soldat nord-coréen qui a fait défection toujours dans un état grave

Le soldat nord-coréen qui a fait défection toujours dans un état grave
Taille du texte Aa Aa
Le militaire nord-coréen blessé par balle lundi par l'armée nord-coréenne alors qu'il fuyait vers le Sud a été opéré pour la seconde fois, mais demeure dans un état grave, a annoncé mercredi un de ses médecins sud-coréens. Le soldat a été visé par une quarantaine de tirs, dont au moins six qui l'ont touché, après s'être lancé dans une course éperdue pour traverser la frontière dans la "zone commune de sécurité" (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) où les deux armées rivales se font face. Lee Cook-Jong, un des médecins le suivant, a indiqué que la seconde opération chirurgicale subie par le militaire nord-coréen s'était bien passée, mais précisé qu'il devrait probablement de nouveau être opéré car son état demeurait grave. Le soldat est sous respirateur artificiel, a-t-il ajouté. Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la JSA, qui est une attraction touristique majeure pour les étrangers visitant la Corée du Sud. Lundi, ce soldat est arrivé en voiture à proximité de la frontière, avant de se lancer dans une course folle sous les balles nord-coréennes pour aller s'abriter près d'un bâtiment du côté Sud. Cette défection intervient à un moment particulièrement tendu sur la péninsule, en raison de la poursuite des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord. L'armée sud-coréenne a précisé qu'il n'y avait eu aucun échange de coups de feu entre le Nord et le Sud à l'occasion de cette défection, survenue en plein jour.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.