DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apple repousse à 2018 le lancement de son HomePod

Vous lisez:

Apple repousse à 2018 le lancement de son HomePod

Apple repousse à 2018 le lancement de son HomePod
Taille du texte Aa Aa
Apple a annoncé vendredi qu'il repoussait jusqu'au début de l'année prochaine la sortie de son haut-parleur HomePod, concurrencé par les appareils d'Amazon et Google Home sur le terrain des haut-parleurs connectés. Apple manquera donc la saison des fêtes sur ce marché en croissance rapide. "Nous sommes impatients de faire découvrir HomePod au public, le haut-parleur sans fil révolutionnaire d'Apple, mais nous avons besoin d'un peu plus de temps avant qu'il ne soit prêt pour nos clients", a déclaré Apple dans un communiqué. "Nous commencerons les ventes aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie au début de 2018." L'appareil avait été annoncé par Apple lors de sa conférence des développeurs au moins de juin. Fonctionnant avec l'assistant numérique Siri, HomePod est proposé à un prix de 349 dollars, dans le segment haut de gamme du marché. Il est conçu pour délivrer un son de haute qualité pour être couplé au service d'abonnement Apple Music. Mais Apple a pris du retard sur un marché dominé par Amazon et Google, avec une poignée d'autres acteurs entrant dans la course. Même si Amazon et Google n'ont pas publié de chiffres de ventes, un sondage réalisé par Consumer Intelligence Research Partner a montré qu'Amazon Echo a déjà une base de 20 millions d'unités installées aux Etats-Unis, soit 73% du marché à la fin du troisième trimestre. Google Home a vendu sept millions d'appareils, avec une part de marché de 27%.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.