DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le soldat nord-coréen blessé par balles dans sa fuite au sud a repris conscience

Vous lisez:

Le soldat nord-coréen blessé par balles dans sa fuite au sud a repris conscience

Le soldat nord-coréen blessé par balles dans sa fuite au sud a repris conscience
Taille du texte Aa Aa
Le soldat nord-coréen grièvement blessé par balles par les siens à la frontière lors de sa fuite vers la Corée du Sud a repris conscience, a indiqué une source gouvernementale sud-coréenne citée par l'agence Yonhap. Le militaire a subi deux importantes opérations à l'hôpital de Suwon, au sud de Seoul. "Il a repris conscience et a demandé à regarder la télévision, a précisé cette source en indiquant que des films sud-coréens étaient diffusés dans sa chambre pour son "confort psychologique". Il a pu communiquer avec le corps médical. Le soldat avait fait défection le 13 novembre dans le village frontalier de Panmunjom, s'enfuyant vers le sud sous les tirs des militaires nord-coréens, qui l'on ateint à quatre reprises au moins. Il avait été mis à l'abri par trois soldats sud-coréens qui avaient rampé pour le rejoindre, juste au sud de la ligne de démarcation entre les deux Corée. Un tel incident est très rare à Panmunjom, un lieu d'attraction touristique où les militaires du Nord et du Sud peuvent s'observer de près. Pour le rassurer sur le fait qu'il était bel et bien au sud, les médecins lui auraient accroché un drapeau sud-coréen dans sa chambre et ont recours à la psychothérapie. Le soldat souffre également de parasites intestinaux, résultant apparemment d'une hygiène alimentaire déplorable. Selon la même source, le militaire sera interrogé dans quatre ou cinq jours, après autorisation médicale.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.