DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : un kamikaze fait au moins huit morts à Jalalabad

Vous lisez:

Afghanistan : un kamikaze fait au moins huit morts à Jalalabad

Afghanistan : un kamikaze fait au moins huit morts à Jalalabad
Taille du texte Aa Aa
Un kamikaze s'est fait exploser jeudi au milieu de la foule à Jalalabad, la capitale de l'Est afghan, faisant au moins huit morts, a-t-on appris de sources concordantes, une nouvelle attaque qui souligne l'insécurité croissante en Afghanistan. Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat dans un communiqué. L'homme, à pied, a déclenché sa charge au moment où plusieurs dizaines de personnes manifestaient en faveur d'un commandant de police local qui avait été licencié, a dit à l'AFP Attaullah Khogyani, le porte-parole du Nangarhar, une province frontalière du Pakistan. "Malheureusement, huit personnes ont été tuées, toutes des civils", a-t-il regretté. L'attentat a également fait selon lui une quinzaine de blessés, dont des enfants. Le directeur provincial de la Santé a confirmé ce bilan, ajoutant que certains des blessés se trouvaient dans un état critique. Le Nangarhar, considéré comme le berceau de l'Etat islamique en Afghanistan, connaît également une forte activité des talibans. D'après des responsables afghans et américains, l'EI, sur lequel les armées de ces deux pays font peser une pression croissante, perd régulièrement du terrain dans le Nangarhar. Ses combattants ne sont plus présents que dans deux ou trois districts, contre neuf en janvier, affirment-ils. Ce groupe armé a toutefois intensifié ses attaques ailleurs en Afghanistan, particulièrement dans l'est et dans la capitale Kaboul. L'EI combat même les talibans à certains endroits.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.