DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dix corps retrouvés sur les côtes japonaises, en face de la Corée du Nord

Vous lisez:

Dix corps retrouvés sur les côtes japonaises, en face de la Corée du Nord

Dix corps retrouvés sur les côtes japonaises, en face de la Corée du Nord
Taille du texte Aa Aa
Les restes de dix corps ont été retrouvés sur la côte nord-ouest du Japon, face à la Corée du Nord, à l'intérieur ou à proximité d'embarcations ayant fait naufrage, a appris lundi l'AFP de la police et des garde-côtes japonais. Les restes de deux corps avaient été découverts ce week-end sur les rivages d'une île en face de la ville de Niigata, près de débris d'un bateau en bois semblant provenir de Corée du Nord, selon un officier de police local interrogé par l'AFP. Les corps, en état de décomposition avancée, n'ont pu être identifiés mais plusieurs indices laissent à penser qu'il s'agissait de pêcheurs de Corée du Nord: des boîtes de tabac du pays ont été retrouvées près de l'un des cadavres, tandis que des inscriptions en coréen étaient visibles sur des gilets de sauvetage et sur la proue de l'épave, a précisé l'officier de police. Plus au nord, dans la préfecture d'Akita, les gardes-côtes nippons ont découvert lundi huit autres corps décomposés à l'intérieur d'un bateau en bois endommagé, qui avait été repéré au large dès vendredi mais qui n'avait pu être accosté en raison d'une mer démontée. Selon une porte-parole interrogée par l'AFP, les gardes-côtes n'ont trouvé aucun objet, ni dans le bateau ni sur le rivage, permettant d'affirmer avec certitude qu'il s'agisse là aussi de marins-pêcheurs nord-coréens. Des dizaines d'embarcations de pêche nord-coréennes naufragées s'échouent chaque année sur les côtes du nord-ouest du Japon, et parfois leurs occupants sont retrouvés vivants. Vendredi dernier, 8 marins se disant nord-coréens ont ainsi été retrouvés sains et saufs à Yurihonjo, dans le sud de la préfecture d'Akita, expliquant avoir dérivé en raison de problèmes mécaniques de leur bateau. Selon des experts, les pêcheurs nord-coréens sont incités par le régime de Pyongyang à s'aventurer loin dans la mer du Japon, bordée par l'archipel nippon, la péninsule coréenne et la Russie extrême-orientale, pour tenter de faire de grosses prises. Ils s'exposent ainsi à de grands risques, car leurs embarcations sont généralement anciennes et sous-équipées. Les naufragés nord-coréens recueillis au Japon demandent souvent à rentrer chez eux, mais il arrive que certains choisissent de se réfugier en Corée du Sud. Les tensions dans la région ont été ravivées depuis plusieurs mois après que Pyongyang eut procédé à son sixième essai nucléaire ainsi qu'à plusieurs tests de missiles, dont deux ont survolé le nord du Japon.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.