DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: le leader islamiste appelle à la fin du sit-in

Vous lisez:

Pakistan: le leader islamiste appelle à la fin du sit-in

Pakistan: le leader islamiste appelle à la fin du sit-in
Taille du texte Aa Aa
Le chef de file du groupe islamiste qui bloque depuis trois semaines le principal accès routier à la capitale Islamabad a appelé lundi à la fin du sit-in, assurant que "toutes les revendications" du mouvement seraient honorées. "Sur la foi de l'assurance du chef de l'armée (le général Qamar Javed Bajwa), nous appelons à la fin du sit-in", a lancé Khadim Hussain Rizvi à plus de 2.000 de ses partisans réunis sur le lieu de la manifestation, où ils campent depuis le 6 novembre. "Nous avons rencontré des représentants (de l'armée) qui nous ont garanti qu'ils honoreraient toutes nos revendications", a-t-il ajouté. Cette déclaration intervient peu après l'annonce par les médias d'Etat pakistanais que le ministre pakistanais de la Justice Zahid Hamid a présenté sa démission. Son départ du gouvernement était l'une des principales exigences des manifestants, qui appartiennent à un groupe religieux peu connu, le Tehreek-i-Labaik Yah Rasool Allah Pakistan (TLYRAP). La manifestation fait suite à une polémique au sujet d'un amendement, finalement abandonné, qu'ils lient à la très controversée loi sur le blasphème.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.