DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Chine autorise de nouveau le tourisme en Corée du Sud

Vous lisez:

La Chine autorise de nouveau le tourisme en Corée du Sud

La Chine autorise de nouveau le tourisme en Corée du Sud
Taille du texte Aa Aa
La Chine autorise de nouveau le tourisme en groupes en Corée du Sud, un signe du réchauffement des relations bilatérales mises à mal par la livraison à Séoul d'un système antimissile américain. Des opérateurs de tourisme de Pékin ont indiqué mardi que le bureau du tourisme les avait autorisés à reprendre les réservations pour des visites en groupe de la Corée du Sud. "Nous avons reçu cette notification aujourd'hui", a déclaré Zhang, une employée de l'agence de tourisme Huanyu Yuntong. Des opérateurs d'autres villes chinoises ont cependant déclaré à l'AFP n'avoir pas reçu à cette heure cette autorisation. La Chine avait mis fin à l'envoi de groupes de touristes en Corée du Sud en mars après que ce pays avait commencé le déploiement du système Thaad (Terminal High-Altitude Area Defense), que Séoul et Washington justifient par la nécessité de parer à la menace de missiles nord-coréens. Mais la Chine y voit une menace pour sa propre capacité militaire et a alors pris une série de mesures de rétorsion à l'égard de la Corée du Sud. Outre le tourisme, ces mesures ont visé des entreprises sud-coréennes travaillant en Chine. Ces sanctions non déclarées ont fait du tort à l'économie sud-coréenne, dont la croissance a ralenti cet été alors que les exportations faiblissaient. Les deux pays ont entrepris le mois dernier des approches pour améliorer leurs relations, indiquant avoir convenu de discuter des inquiétudes chinoises à propos du déploiement des systèmes antimissiles américains en Corée du Sud. Le président chinois Xi Jinping et son homologue sud-coréen Moon Jae-in se sont rencontrés en novembre en marge d'un sommet régional. La Chine a nié avoir imposé des sanctions au tourisme en Corée du Sud. Le président sud-coréen doit effectuer une visite à Pékin en décembre.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.