DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: huit coureurs contrôlés positif au Tour de Colombie

Vous lisez:

Cyclisme: huit coureurs contrôlés positif au Tour de Colombie

Cyclisme: huit coureurs contrôlés positif au Tour de Colombie
Taille du texte Aa Aa
Huit coureurs sud-américains, de sept équipes différentes, ont été contrôlés positif lors du dernier Tour de Colombie début août dernier, a annoncé l'Union cycliste internationale (UCI). Le recours à l'EPO Cera concerne sept d'entre eux (les Colombiens Luis Alberto Largo, Jonathan Paredes, Edward Diaz, Fabio Montenegro, Luis Camargo, Fabian Lopez et le Bolivien Oscar Soliz) pour des échantillons sanguins prélevés les 1er et 2 août, la testostérone le dernier de la liste (le Colombien Juan Carlos Cadena) contrôlé pour sa part le 11 août. Le mieux classé d'entre eux, le Bolivien Oscar Soliz (32 ans), avait pris la 8e place. "J'ai fait une erreur", a avoué Soliz, mercredi dans la presse. "Je suis désolé pour mon pays. Je suis seul à assumer, mon équipe n'a rien à voir là-dedans". Tous ont été suspendus provisoirement, dans l'attente de la décision définitive, conformément au réglement. L'UCI a précisé que ces contrôles ont été "planifiés et diligentés par la Fondation antidopage du cyclisme (CADF), l’entité indépendante mandatée par l’UCI pour définir et mener la lutte contre le dopage dans le cyclisme, sur la base de renseignements".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.