DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Mirotic (Chicago) a accepté les excuses de Portis qui l'avait frappé

Vous lisez:

NBA: Mirotic (Chicago) a accepté les excuses de Portis qui l'avait frappé

NBA: Mirotic (Chicago) a accepté les excuses de Portis qui l'avait frappé
Taille du texte Aa Aa
L'ailier fort de Chicago Nikola Mirotic a accepté les excuses de son coéquipier Bobby Portis qui l'avait frappé le mois dernier au visage lors d'une violente altercation, et veut poursuivre sa carrière sous le maillot des Bulls, a-t-il expliqué mercredi. "J'ai accepté ses excuses", a déclaré l'international espagnol selon des propos rapportés par la chaîne de télévision ESPN. "Nous sommes coéquipiers, nous sommes dans la même équipe, on se bat pour notre équipe et on va faire tous les deux ce qu'il faut pour que cela marche", a-t-il poursuivi. "Je me sens bien dans l'équipe, mes coéquipiers m'ont soutenu, c'est à moi maintenant de retrouver la forme, car cela fait longtemps que je n'ai pas joué", a ajouté le N.44 des Bulls qui n'a pas encore été aligné cette saison. Mirotic est revenu sur sa position initiale, puisqu'il avait lancé le mois dernier un ultimatum à ses dirigeants et avait menacé de quitter les Bulls si Portis ne rejoignait pas une nouvelle équipe. Les deux joueurs, en concurrence pour une place dans le cinq majeur, se sont battus à l'entraînement le 16 octobre, à la veille du coup d'envoi de la saison 2017-18. Ils s'étaient dans un premier temps provoqués verbalement, avant de se bousculer et d'en venir aux mains: Mirotic avait été victime d'une commotion cérébrale et de plusieurs fractures à la mâchoire. Portis avait écopé d'une suspension de huit matches. Les Bulls sont 15e et derniers de la conférence Est avec seulement trois victoires en 19 matches.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.