DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un clandestin villipendé par Trump acquitté de meurtre

Vous lisez:

Un clandestin villipendé par Trump acquitté de meurtre

Un clandestin villipendé par Trump acquitté de meurtre
Taille du texte Aa Aa
Un Mexicain, qui avait tué une jeune femme à San Francisco et avait servi de repoussoir à Donald Trump pour sa virulente campagne contre l'immigration clandestine, a été acquitté jeudi du meurtre de Kathryn Steinle. Jose Ines Garcia Zarate, expulsé à cinq reprises du territoire américain, avait tué la jeune femme de 32 ans en juillet 2015 à San Francisco où elle se promenait. Le procureur accusait l'immigré clandestin, qui vivait dans la rue, de l'avoir tuée sciemment, la défense a toujours plaidé l'accident, affirmant que l'arme s'était déclenchée par accident. Les jurés après plusieurs jours de délibérations ont donné raison à la défense. L'homme n'a finalement été condamné que pour port d'arme prohibé. Jose Ines Garcia Zarate s'était retrouvé malgré lui au coeur de la campagne de Donald Trump contre l'immigration clandestine. Le milliardaire avait qualifié le clandestin "d'animal". Celui qui n'était alors que candidat --et un grand nombre d'élus républicains-- avaient aussi profité de ce fait-divers pour réclamer que l'on coupe les fonds fédéraux aux villes, comme San Francisco, qui refusent de faire de leur police un auxiliaire de l'agence fédérale chargée des expulsions. Le débat est toujours d'actualité maintenant que Donald Trump est président. Il a rapidement tweeté pour dénoncer l'acquittement. "Un verdict honteux dans l'affaire Kate Steinle! Pas étonnant que les habitants de notre pays soient si en colère contre l'immigration illégale", a-t-il écrit. Peu avant, Jeff Sessions, le ministre de la Justice ultraconservateur en matière d'immigration, avait accusé la ville de San Francisco d'être complice dans la mort de la jeune femme. "La décision de la ville de protéger des immigrés criminels a mené droit à la mort de Kate Steinle, qui était évitable et nous a brisé le coeur", a-t-il écrit.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.