DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Lyon, deuxième provisoire

Vous lisez:

Ligue 1: Lyon, deuxième provisoire

Ligue 1: Lyon, deuxième provisoire
Taille du texte Aa Aa
Lyon, vainqueur à Caen 2-1, a pris provisoirement dimanche la 2e place de L1, en attendant le match de Marseille, qui se déplace dans la soirée à Montpellier(21h00), meilleure défense du Championnat avec seulement 8 buts encaissés. En cas de succès, l'OM de Rudi Garcia reprendrait seul la 2e place, à sept points du leader, le PSG, qui a connu sa première défaite de la saison sur la pelouse du promu Strasbourg (2-1) samedi. L'OL s'est imposé à Caen avec des buts de Maxwel Cornet et Mariano Diaz. Ivan Santini a réduit la marque pour Caen. Et Lyon aurait bien pu finir à dix quand Marçal, irrité, a repoussé l'arbitre assistant d'une main sur le visage... Un peu plus tôt dans l'après-midi, Saint-Etienne a concédé le nul à domicile face à Nantes (1-1). Ça commence à faire long pour les Verts: nn seul succès en dix matches de L1, qui remonte au 14 octobre! "Sainté" a ouvert le score d'une belle frappe de Vincent Pajot, mais sa défense n'a pas résisté à la sortie de Loïc Perrin: six minutes après la blessure du capitaine des Verts, Emiliano Sala a égalisé pour Nantes. "C'est le lot des équipes fébriles. Nous avons perdu un joueur. On a senti que cela avait crispé un peu tout le monde", a analysé Julien Sablé, le coach des Verts. -'Ils ont arbitré à l'anglaise !'- La mi-temps de ce match a été agitée, puisque Claudio Ranieri, coach de Nantes, a voulu rencontrer les arbitres pour faire constater la blessure d'un de ses joueurs, Valentin Rongier. Les images sont inhabituelles: on y voit Ranieri, le joueur pieds nus, avec plaies apparentes, et leur président Waldemar Kita, attendre, en vain, que les arbitres ouvrent la porte de leur vestiaire. "Ils ont arbitré à l'anglaise !", s'énerve Ranieri, ex-coach de Chelsea et Leicester, devant Dominique Rocheteau, dans l'encadrement des Verts, venu voir ce qui se passait, selon des images de BeIN Sports. "On veut une explication, si on donne un coup franc ou si on attend qu'un joueur ait une jambe cassée, le jeu ne s'est pas arrêté (alors que Rongier a été touché). On protège le joueur", a expliqué M. Kita au micro de BeIN Sports. L'attitude de M. Kita n'a pas plu du tout à Roland Romeyer, dirigeant de Saint-Etienne, qui lui lance "faut être fair-play, ou alors faut jouer aux cartes", selon d'autres images captées par le diffuseur TV. pgr/ah Résultats de la 16e journée de la Ligue 1 de football: vendredi Dijon - Bordeaux 3 - 2 samedi Strasbourg - Paris SG 2 - 1 Lille - Toulouse 1 - 0 Monaco - Angers 1 - 0 Nice - Metz 3 - 1 Rennes - Amiens 2 - 0 Troyes - Guingamp 0 - 1 dimanche Saint-Etienne - Nantes 1 - 1 Caen - Lyon 1 - 2 (21h00) Montpellier - Marseille
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.