DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le statut futur de Jérusalem doit faire l'objet de négociations, dit l'envoyé de l'ONU

Vous lisez:

Le statut futur de Jérusalem doit faire l'objet de négociations, dit l'envoyé de l'ONU

Le statut futur de Jérusalem doit faire l'objet de négociations, dit l'envoyé de l'ONU
Taille du texte Aa Aa
L'envoyé spécial de l'ONU au Proche-Orient, Nickolay Mladenov, a déclaré mercredi que le statut futur de Jérusalem devait faire l'objet de négociations, alors que le président américain Donald Trump s'apprête à reconnaître la Ville sainte comme capitale d'Israël. "L'avenir de Jérusalem est quelque chose qui doit être négocié avec Israël et les Palestiniens assis côte à côte dans des négociations directes", a dit M. Mladenov lors d'une conférence à Jérusalem. Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, "s'est exprimé à de nombreuses reprises, y compris sur ce sujet, et il a dit que nous devons tous nous montrer très prudents quant à ce que nous faisons", a-t-il fait valoir. Le président américain devrait reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël dans une intervention prévue ce mercredi à 18H00 GMT, rompant avec des décennies de diplomatie américaine et internationale.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.