DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine: l'insécurité alimentaire a doublé en un an, selon l'ONU

Vous lisez:

Ukraine: l'insécurité alimentaire a doublé en un an, selon l'ONU

Ukraine: l'insécurité alimentaire a doublé en un an, selon l'ONU
Taille du texte Aa Aa
L'ONU s'est alarmé jeudi de la rapide détérioration de la situation humanitaire en Ukraine, où l'insécurité alimentaire a doublé en un an. "Les besoins augmentent. (...) La situation humanitaire n'a jamais été aussi mauvaise", a déclaré aux médias le coordonnateur humanitaire de l'ONU en Ukraine, Neal Walker, de passage à Genève pour rencontrer les pays donateurs. D'après l'ONU, l'insécurité alimentaire en Ukraine a doublé depuis 2016, avec désormais 1,2 million de personnes dans cette situation cette année. Le nombre de personnes atteintes du sida ou de la tuberculose progresse par ailleurs, s'est également inquiété M. Walker, soulignant que les capacités de "résilience" de la population s'étaient amenuisées après trois ans de conflit. L'Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses de l'Est du pays, qui a fait plus de 10.000 morts. "Les besoins humanitaires dans les zones non contrôlées par le gouvernement sont plus importants" que dans le reste de l'Ukraine, a précisé le coordonnateur de l'ONU, soulignant les difficultés d'accès dans ces régions de l'Est. L'ONU a demandé jeudi 187 millions de dollars (160 millions d'euros) pour offrir une assistance humanitaire et une protection à 2,3 millions de personnes en Ukraine. L'ONU estime toutefois que 4,4 millions de personnes sont affectées par le conflit.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.