DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Maignan et les penalties, c'est "Magic Mike" à Lille

Vous lisez:

Ligue 1: Maignan et les penalties, c'est "Magic Mike" à Lille

Ligue 1: Maignan et les penalties, c'est "Magic Mike"  à Lille
Taille du texte Aa Aa
Monsieur 50% ! Mike Maignan, le gardien de Lille qui vient d'arrêter deux penalties lors des deux derniers matches, confirme son statut de spécialiste puisqu'il a désormais stoppé quatre tentatives sur huit dans cet exercice en Ligue 1. Le Guyannais de 22 ans, qui a également vu un tir s'écraser sur le poteau, a donc encaissé seulement trois buts sur huit penalties en championnat, une statistique impressionnante. Parachuté titulaire cet été par Marcelo Bielsa après deux années passées dans l'ombre de Vincent Enyeama, le portier réalise un très bon début de saison, à contre-courant de la grande majorité des joueurs nordistes, très poussifs depuis le début du championnat. S'il n'a pas encore fait oublier le bondissant Nigérian, intraitable sur sa ligne et capable de parades fantastiques, la cote de popularité de Maignan du côté du stade Pierre-Mauroy ne cesse de grimper. "C'est un élément important pour l'équipe. Il répond présent quand on a besoin de lui et c'est d'autant plus dur dans les matches où il n'a pas grand chose à faire. Il montre qu'on peut compter sur lui de par sa qualité mais aussi son professionnalisme car il reste toujours très concentré", souligne Fernando Da Cruz, l'un des quatre membres (avec Joao Sacramento, Benoît Delaval et Franck Mantaux) du staff provisoire mis en place après la mise à l'écart de Bielsa il y a deux semaines. Samedi, alors que Toulouse pouvait égaliser à la dernière minute sur un penalty imaginaire, le gardien a repoussé la tentative d'Andy Delort et enflammé le stade qui a pu célébrer une victoire aussi précieuse que méritée (1-0). "Maignan fait encore un exploit. Il n'y a pas du tout penalty car le ballon tape sur la cuisse du joueur. Ce n'est que justice que Mike arrête le penalty. On aurait été très déçu de ne prendre qu'un point sur ce match vu le nombre d'occasions qu'on a eu", avait réagi Da Cruz après la rencontre. - Pas d'exercices ciblés - Trois jours plus tôt, le natif de Cayenne avait déjà grandement contribué au succès inattendu des Nordistes sur la pelouse de Lyon (2-1). Il avait notamment repoussé un penalty de Nabil Fekir peu avant l'heure de jeu, avant de réaliser plusieurs superbes arrêts en fin de rencontre. "Mike est très bon en ce moment. C'est un joueur très important pour l'équipe. Pas seulement parce qu'il a arrêté deux penalties, c'est tout un ensemble", estime Edgar Ié, le défenseur portugais du Losc. En septembre 2015, Maignan, alors âgé de 20 ans, avait déjà fait parler de lui en stoppant deux penalties lors de ses deux premiers matches de Ligue 1. Il avait d'abord repoussé le tir du Rennais Paul-Georges Ntep pour son premier ballon dans l'élite, permettant aux Dogues de ramener le nul (1-1), puis la semaine suivante il avait mis en échec David Ngog, même si son équipe s'était inclinée (1-0). Le gardien, très discret et qui ne se présente quasiment jamais devant les micros, n'effectue pourtant pas d'exercices ciblés dans ce domaine. "Sur chaque match, on essaie de donner les potentiels tireurs de penalty adverses et les côtés où ils tirent habituellement, mais il n'y a pas de travail spécifique à l'entraînement", explique Da Cruz. Samedi, Maignan, qui fera notamment face à Kylian Mbappé et Edinson Cavani mais pas à Neymar, suspendu, sera encore l'un des atouts principaux de son équipe, qui tentera de devenir la première à marquer des points cette saison au Parc des Princes.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.