DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Patinage vitesse: l'UE somme la Fédération internationale de laisser ses sportifs concourir à d'autres compétitions

Vous lisez:

Patinage vitesse: l'UE somme la Fédération internationale de laisser ses sportifs concourir à d'autres compétitions

Patinage vitesse: l'UE somme la Fédération internationale de laisser ses sportifs concourir à d'autres compétitions
Taille du texte Aa Aa
L'UE a sommé vendredi la Fédération internationale de patinage (ISU) de changer ses pratiques "anticoncurrentielles" qui interdisent aux patineurs de vitesse, sous peine d'être bannis des JO ou des championnats du monde, de participer à des compétitions internationales non reconnues par l'ISU. Les règles de l'ISU "enfreignent les règles de l'UE en matière de concurrence", a expliqué l'exécutif européen dans un communiqué. "La décision de la Commission impose à l'ISU de mettre un terme à son comportement illégal dans les 90 jours", écrit-il. "Bien que la Commission n'ait pas estimé nécessaire ni approprié d'infliger une amende en l'espèce, si l'ISU ne se conforme pas à la décision de la Commission, elle sera passible d'amendes pouvant atteindre jusqu'à 5% de son chiffre d'affaires journalier mondial", a-t-il ajouté. La Commission européenne avait été saisie en octobre 2015 par deux patineurs de vitesse néerlandais, le champion olympique Mark Tuitert et le champion du monde par équipe Niels Kerstholt. Ce dossier, qui concerne une importante fédération sportive internationale, pourrait avoir un profond impact sur la façon dont les athlètes professionnels gèrent leurs carrières et dans le choix des compétitions auxquelles ils participent. L'ISU, dont les membres sont les fédérations nationales de patinage, est la seule organisation reconnue par le Comité international olympique (CIO) pour administrer le patinage artistique et de vitesse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.