DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux Palestiniens tués dans des raids israéliens à Gaza (Hamas)

Vous lisez:

Deux Palestiniens tués dans des raids israéliens à Gaza (Hamas)

Deux Palestiniens tués dans des raids israéliens à Gaza (Hamas)
Taille du texte Aa Aa
Deux Palestiniens ont été tués samedi à l'aube lors d'un raid aérien israélien contre une cible du Hamas dans le centre de la bande de Gaza, a indiqué un responsable de sécurité du mouvement islamiste. Des raids israéliens avaient fait une quinzaine de blessés vendredi dans l'enclave palestinienne, où deux Palestiniens avaient été tués dans des affrontements avec les soldats israéliens lors d'une "journée de la colère" dans les Territoires palestiniens contre la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Dans un communiqué, l'armée israélienne a indiqué avoir effectué samedi à l'aube plusieurs frappes dans la bande de Gaza en riposte aux roquettes tirées la veille depuis Gaza. "En réponse aux tirs de roquettes vers le sud d'Israël vendredi, des appareils de l'armée de l'air ont visé quatre structures de l'organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza", a dit l'armée. Les structures en question sont "deux usines de fabrication d'armes, un entrepôt d'armes et un complexe militaire", a-t-elle précisé. Selon le responsable du Hamas, deux Palestiniens âgés de 28 et 30 ans tués ont été tués samedi dans une frappe contre une base de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, à Nousseirat. Vendredi, des frappes aériennes israéliennes sur des cibles du Hamas avaient fait 14 blessés, dont des femmes et des enfants, selon les services de secours du mouvement islamiste. Trois roquettes avaient été tirées vendredi depuis l'enclave palestinienne vers le territoire israélien, l'une d'elle tombant dans ville de Sdérot (sud) sans faire de victime. La décision unilatérale de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, en rupture avec des décennies de diplomatie américaine, a provoqué un tollé au sein de la communauté internationale et isolé les Etats-Unis à l'ONU qui s'est déclarée "particulièrement inquiète des risques d'une escalade violente". Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs pays musulmans et arabes contre l'initiative de M. Trump, applaudie par la classe politique israélienne.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.