DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski fond: Manificat au sommet à Davos sur le 15 km

Vous lisez:

Ski fond: Manificat au sommet à Davos sur le 15 km

Ski fond: Manificat au sommet à Davos sur le 15 km
Taille du texte Aa Aa
Maurice Manificat a pris date, à deux mois des jeux Olympiques de Pyeongchang, en s'imposant de belle manière dimanche en coupe du monde de ski de fond sur le 15 km libre de Davos (Suisse) devant deux Russes. En l'absence de Johannes Hoesflot Klaebo, le jeune prodige norvégien vainqueur des six premières courses de la saison, une place était à prendre. Le fondeur de 31 ans natif de Sallanches a fait preuve d'autorité et rappelé qu'il faudrait compter avec lui cette saison. "Cette victoire fait plaisir, la concurrence était rude, et j'espère pouvoir rééditer cela plus tard dans la saison", a-t-il déclaré à l'arrivée, avec évidemment le regard tourné vers les Jeux en Corée du Sud (9 au 25 février). En 33 min, 56 sec et 20/100, il devance les Russes Sergey Ustiugov de 4 sec et Alexander Bolshunov de 14 sec 60/100. Et laisse assez loin les habituels favoris norvégiens, passés au travers de leur course, avec Krueger quatrième, tandis que Hollund et le grand Sundby se contentent des 8e et 20e places. Ce succès lui permet en outre de remonter à la quatrième place du classement général de la coupe du monde, avec 308 points, derrière Klaebo (626), Bolshunov 402) et Sundby (339). Manificat a construit sa victoire de façon très régulière. Après un départ très rapide, il est passé en tête à tous les temps intermédiaires à partir de la mi-course avec toujours entre cinq et dix secondes d'avance sur Ustiugov, parti six dossards avant lui. - "J'avais confiance"- Ce triomphe ne doit rien au hasard: il avait déjà réussi le meilleur temps sur la poursuite le 26 novembre à Kuusamo en Finlande, ce qui lui avait valu 50 points en coupe du monde. "C'est un bon début de saison. J'avais confiance. J'aime cette piste et ce public, il y avait beaucoup de Français, ou de gens qui m'encourageaient en français", a-t-il dit, en se rappelant qu'il avait déjà remporté une épreuve à Davos, sur le 30 km libre lors de la saison 2013-2014. Désormais cinq fois vainqueur en coupe du monde depuis ses débuts en décembre 2006, et vice-champion du monde du 15 km libre aux mondiaux de Falun en 2015, il n'a obtenu pour l'heure qu'une médaille par équipes aux jeux Olympiques, avec le bronze des Français sur le relais 4x10 km à Sotchi-2014. Son meilleur résultat olympique individuel remonte à Vancouver-2010, et une 6e place également sur le 15 km libre. Sa victoire n'est en outre pas l'arbre qui cache la forêt, car derrière lui, deux de ses coéquipiers entrent également dans le top-15 à Davos: Clément Parisse, 12e à 1 min 06 sec 50/100, et Jean-Marc Gaillard, 13e à 1 min 10 sec 80/100.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.