DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne

Vous lisez:

Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne

Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne
Taille du texte Aa Aa
L'Egypte et la Russie ont signé lundi au Caire le contrat final pour la construction de la première centrale nucléaire égyptienne, dans le nord du pays. Le contrat, signé en présence des présidents Vladimir Poutine et Abdel Fattah al-Sissi, vient entériner l'accord que les deux pays avaient trouvé en novembre 2015 pour bâtir dans la région de Dabaa quatre réacteurs de chacun 1.200 mégawatts (MW). Le contrat final a été signé par le ministre égyptien de l'Electricité, Mohamed Chaker, et le patron du géant nucléaire russe Rosatom Alexey Likhachev, devant les caméras de la télévision publique égyptienne. Le projet devrait coûter dans les 30 milliards de dollars, selon la presse égyptienne. Moscou doit participer au financement par le biais d'un prêt accordé aux autorités égyptiennes. Au début des années 1980, sous le régime du président Hosni Moubarak, l'Egypte avait déjà envisagé la construction d'une centrale nucléaire à Dabaa mais le projet avait été suspendu après la catastrophe de Tchernobyl en 1986. M. Poutine, dont la précédente visite en Egypte remontait à février 2015, est arrivé au Caire lundi à la mi-journée après une visite surprise en Syrie.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.