DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis: McCain hospitalisé pour les effets secondaires du traitement de son cancer

Vous lisez:

Etats-Unis: McCain hospitalisé pour les effets secondaires du traitement de son cancer

Etats-Unis: McCain hospitalisé pour les effets secondaires du traitement de son cancer
Taille du texte Aa Aa
Le sénateur américain, qui souffre d'un grave cancer du cerveau, se trouvait hospitalisé mercredi près de Washington pour soigner "des effets secondaires normaux" de son traitement, a indiqué son bureau. "Le sénateur McCain a hâte de retourner travailler aussi rapidement que possible", selon un communiqué officiel de son bureau. Agé de 81 ans, l'ancien prisonnier de guerre au Vietnam et ex-candidat républicain à la présidentielle "reçoit actuellement un traitement au Walter Reed Medical Center (à Bethesda, dans le Maryland), pour les effets secondaires normaux de sa thérapie en cours contre le cancer", précise le communiqué. John McCain avait découvert en juillet qu'il était atteint d'un glioblastome, une tumeur cérébrale très agressive avec un des taux les plus faibles de survie. Après une opération, il a démarré des séances de chimiothérapie et radiothérapie. Le sénateur va continuer à recevoir des traitements ciblés de radiothérapie et chimiothérapie dans un centre également situé à Bethesda, le National Institutes of Health, "tout en maintenant un agenda de travail normal au Sénat américain", a affirmé son bureau. Grand critique du président républicain Donald Trump, John McCain a joué un rôle crucial dans la déroute de l'abrogation de la loi de Barack Obama sur la santé. Il est de nouveau dans une position décisive sur la grande réforme fiscale présentée par les républicains. John McCain a voté en faveur de cette refonte historique le mois dernier, mais la réforme des impôts devrait repasser au Sénat, où les républicains n'ont qu'une très mince majorité (52-48) pour son vote final. Aucun démocrate ne la soutenant, si le retour de John McCain venait à être retardé, les probabilités que cette loi soit approuvée se verraient considérablement réduites.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.