DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak: exécution de 38 jihadistes condamnés à mort "pour terrorisme"

Vous lisez:

Irak: exécution de 38 jihadistes condamnés à mort "pour terrorisme"

Irak: exécution de 38 jihadistes condamnés à mort "pour terrorisme"
Taille du texte Aa Aa

Trente-huit jihadistes condamnées à mort pour “terrorisme” ont été exécutées par pendaison jeudi dans la prison de Nassiriya, sud de l’Irak, a affirmé à l’AFP un haut responsable du Conseil provincial.

Il s’agit du plus grand nombre d’exécutions en Irak depuis celles de 42 condamnés menées le 25 septembre dans la même prison.

“L’administration pénitentiaire a exécuté jeudi en présence du ministre de la Justice Haïdar al-Zameli, dans la prison de Nassiriya, 38 condamnés à mort appartenant à Al-Qaïda et Daech (EI) accusés d’avoir mené des activités terroristes”, a déclaré Dakhel Kazem, directeur adjoint de la Commission de sécurité au Conseil provincial.

Ces exécutions ont eu lieu après confirmation du verdict et sur décision du Conseil présidentiel, qui doit donner son aval, a indiqué pour sa part un communiqué du ministère de la Justice.

Amnesty International a dénoncé les exécutions en Irak, et classé le pays parmi ceux où les exécutions sont les plus nombreuses après la Chine, l’Iran et l’Arabie saoudite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.