DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: le Britannique Bedene veut rejouer pour la Slovénie

Vous lisez:

Tennis: le Britannique Bedene veut rejouer pour la Slovénie

Tennis: le Britannique Bedene veut rejouer pour la Slovénie
Taille du texte Aa Aa

Le Britannique Aljaz Bedene, 49e joueur mondial, entend représenter à nouveau la Slovénie, son pays de naissance, afin de disputer la Coupe Davis et les JO-2020, a-t-il annonncé vendredi.

“J’ai informé l’ITF (Fédération internationale de tennis) de mon intention de représenter la Slovénie, mon pays de naissance, à partir du 1er janvier 2018”, a écrit le N.2 britannique sur Facebook.

Bedene est devenu citoyen britannique en mars 2015, mais l’ITF ne l’a pas autorisé la Grande-Bretagne en Coupe Davis, au motif que le joueur de 28 ans y avait déjà participé en 2008 sous les couleurs de la Slovénie.

“A ce moment de ma carrière, je ne veux pas manquer l’occasion de participer à la Coupe Davis et les Jeux Olympiques, deux rendez-vous qui comptent tellement pour moi”, a justifié le 49e jouueur mondial.

La volonté de Bedene de rejoindre l‘équipe de Grande-Bretagne n’avait pas reçu que des soutiens au sein du tennis britannique.

Ainsi Dan Evans, qui purge actuellement une suspension pour un contrôle positif à la cocaïne, avait fustigé en mai la démarche de Bedene et de la Fédération britannique: “Je ne crois pas que (Bedene) se sente vraiment Britannique (…) Cela ne me convient pas qu’on puisse jouer pour un autre pays.”

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.