DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cisjordanie: un Palestinien portant une apparente ceinture d'explosifs abattu

Vous lisez:

Cisjordanie: un Palestinien portant une apparente ceinture d'explosifs abattu

Cisjordanie: un Palestinien portant une apparente ceinture d'explosifs abattu
Taille du texte Aa Aa

Un Palestinien portant autour de la taille un dispositif ressemblant à une ceinture d’explosifs selon des photos de l’AFP a attaqué des policiers israéliens vendredi à la sortie de Ramallah, en Cisjordanie occupée, et a été abattu, selon la police israélienne et les secours.

La police israélienne a dit enquêter pour savoir si le Palestinien portait effectivement un tel dispositif et si ce dernier était authentique ou pas. Aucune confirmation indépendante de l’authenticité ou non de cette ceinture n’avait pu être obtenue dans la soirée.

Le recours à un tel dispositif serait exceptionnel dans le contexte des violences récentes entre Israéliens et Palestiniens.

Le Palestinien, identifié comme Mohammed Aqal, 29 ans, a succombé à ses blessures à l’hôpital, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Selon la police israélienne, il avait poignardé un policier israélien lors d’une manifestation contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Le policier a été légèrement blessé à l‘épaule et emmené à l’hôpital, a indiqué un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Une vidéo diffusée sur internet montre un Palestinien brandissant apparemment un couteau face à des policiers israéliens. Après un court face-à-face tendu, les policiers ouvrent le feu à plusieurs reprises.

Des ambulanciers palestiniens interviennent alors et chargent le Palestinien dans leur véhicule. Des photos de l’AFP montrent clairement le Palestinien sur un brancard, portant autour de la taille un dispositif noir relié par des fils électriques. Malgré ce dispositif, des membres des secours et des journalistes s’agglutinent autour du véhicule.

La vidéo montre ensuite les secours qui paraissent avoir extrait le blessé de l’ambulance et l‘évacuent à pied.

M. Rosenfeld a aussi indiqué que la police enquêtait pour savoir si le Palestinien s‘était fait passer pour un journaliste afin d’approcher les policiers. Les photos ou la vidéo ne paraissent montrer aucun signe (logo, brassard, chasuble) qui l’aurait fait passer pour un membre de la presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.