DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: un air de déjà-vu pour Gobert, Houston dans la stratosphère

Vous lisez:

NBA: un air de déjà-vu pour Gobert, Houston dans la stratosphère

NBA: un air de déjà-vu pour Gobert, Houston dans la stratosphère
Taille du texte Aa Aa

Le pivot français d’Utah Rudy Gobert s’est à nouveau blessé au genou gauche vendredi dès les premières secondes du match contre Boston, tandis que Houston continue de survoler la concurrence après sa démonstration face à San Antonio (124-109).

Gobert est resté moins de deux minutes sur le parquet du TD Garden: alors que son coéquipier Derrick Favors était à la lutte avec un joueur de Boston pour marquer un panier, il est tombé et a fini sa course sur son coéquipier français qui s’est aussitôt effondré.

Touché au genou gauche et grimaçant de douleur, Gobert a fini par regagner les vestiaires, aidé par des coéquipiers, et son équipe a rapidement annoncé qu’il ne reviendrait pas sur le terrain.

S’il faudra attendre samedi pour avoir un diagnostic plus précis et la durée de son éventuelle indisponibilité, les premiers examens évoquent une élongation du ligament collatéral tibial.

Cette blessure rappelle une autre mésaventure de l’ancien joueur de Cholet qui, en avril dernier, pour le premier match des play-offs de sa carrière, n‘était resté également que quelques secondes sur le terrain face aux Clippers.

Percuté par un adversaire, il avait été victime d’une entorse du genou gauche, ce qui lui avait fait manquer les deux matches suivants.

- 12e victoire consécutive –

Gobert, 25 ans, n’est pas épargné par la malchance: devenu le patron du Jazz depuis le départ de Gordon Hayward cet été à Boston, il a déjà manqué onze matches cette saison à cause d’une blessure au tibia droit.

Malgré son absence, puis celle de Favors qui s’est blessé au visage, Utah a créé la sensation en s’imposant 107 à 95 face au leader de la conférence Est qui restait sur quatre victoires de suite.

Sous l’impulsion de Ricky Rubio (22 pts) et de Rodney Hood (17 pts), le Jazz s’est envolé après la pause et n’a plus été inquiété (14 v-15 d).

“On a continué à produire notre meilleur basket malgré deux absences de taille, c’est une victoire importante”, a apprécié Quin Snyder, l’entraîneur d’Utah.

“On a du mal à trouver des solutions quand on est en difficultés, on a manqué de combativité”, a de son côté regretté Brad Stevens, l’entraîneur des Celtics qui restent en tête (24 v-7 d) à l’Est.

Le leader de la conférence Ouest, Houston (23 v-4 d), est sans rival depuis presque un mois: contre les Spurs, les Rockets ont enchaîné une douzième victoire de suite et avaient déjà fait l’essentiel des dégâts après le 1er quart-temps (31-16).

James Harden et Chris Paul ont marqué chacun 28 points et n’ont jamais été inquiétés.

“On joue bien, mais il y a encore des choses à améliorer et on ne s’emballe pas, on prend les matches les uns après les autres”, a prévenu Harden, meilleur marqueur de NBA.

- 10e ‘triple’ pour Westbrook –

Gregg Popovich a vite senti qu’une victoire était hors d’atteinte pour ses Spurs et a ménagé ses titulaires, dont Tony Parker (2 pts) et Kawhi Leonard (12 pts) qui disputait seulement son deuxième match de la saison.

Les remplaçants se sont bien battus à l’image du Français Joffrey Lauvergne, auteur avec ses 14 points et 4 rebonds en quinze minutes de son meilleur match sous le maillot de San Antonio.

Mais le match le plus spectaculaire de la soirée, voire des deux premiers mois du Championnat 2017-18, a eu lieu à Philadelphie et s’est décidé après une triple prolongation.

Oklahoma City est venu à bout des Sixers, portés par Joel Embiid (34 pts), 119 à 117 grâce à Russell Westbrook qui a fait la différence avec ses 27 points, 18 rebonds et 15 passes décisives pour son dixième “triple double” (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison.

OKC est 8e de la conférence Ouest (14 v-14 d), tandis que Philadelphie qui a perdu sept de ses dix derniers matches, a rétrogradé à la 10e place à l’Est (14 v-14 d).

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches de vendredi:

Houston – San Antonio 124 – 109

Boston – Utah 95 – 107

Toronto – Brooklyn 120 – 87

Denver – La Nouvelle-Orleans 117 – 111 a.p.

Memphis – Atlanta 96 – 94

Milwaukee – Chicago 109 – 115

Charlotte – Miami 98 – 104

Indiana – Detroit 98 – 104

Orlando – Portland 88 – 95

Philadelphie – Oklahoma City 117 – 119 a.p.

Washington – LA Clippers 100 – 91

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.