DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un Soyouz s'amarre à l'ISS avec trois spationautes à bord

Vous lisez:

Un Soyouz s'amarre à l'ISS avec trois spationautes à bord

Un Soyouz s'amarre à l'ISS avec trois spationautes à bord
Taille du texte Aa Aa

Un vaisseau Soyouz avec trois spationautes à son bord, qui avait décollé dimanche du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, s’est amarrée mardi avec succès à la Station spatiale internationale (ISS).

Les images diffusées par la Nasa ont montré la capsule Soyouz MS-07 s’amarrer avec succès à l’ISS à 08H39 GMT après un voyage de deux jours, avec à son bord l’astronaute américain Scott Tingle, le cosmonaute russe Anton Chkaplerov et le Japonais Norishige Kanai.

Ils rejoignent les trois occupants actuels de la station spatiale internationale, le Russe Alexandre Missourkine et les Américains Mark Vande Hei et Joseph Acaba, en orbite depuis le mois de septembre.

Il s’agit de la première mission dans l’espace pour Scott Tingle, 52 ans, et Norishige Kanai, 40 ans, tandis que le Russe Anton Chkaplerov, 43 ans, est un cosmonaute expérimenté, ayant déjà passé au total un an dans l’espace.

L’ISS est un des rares exemples de coopération russo-américaine ayant survécu aux mauvaises relations diplomatiques entre Moscou et Washington.

La Russie fournit à l’ISS son principal module, où se situent les moteurs-fusées, et les vaisseaux russes Soyouz sont le seul moyen d’acheminer et de rapatrier les équipages de la station orbitale depuis l’arrêt des navettes spatiales américaines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.