DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendie "Thomas": la Californie en alerte face au retour de vents violents

Vous lisez:

Incendie "Thomas": la Californie en alerte face au retour de vents violents

Incendie "Thomas": la Californie en alerte face au retour de vents violents
Taille du texte Aa Aa

Le comté de Santa Barbara en Californie était en alerte mercredi avant le retour de vents violents attendus dans la soirée, qui risquent de redonner de l’ampleur à l’incendie “Thomas”, toujours actif près de deux semaines son déclenchement.

Après quelques jours de relative accalmie, les services météorologiques ont mis ce comté en alerte rouge de mercredi soir à jeudi matin en raison de “vents violents et d’une faible humidité”.

Lundi et mardi, les pompiers ont tenté de gagner du terrain sur “Thomas”, considéré comme le 2e plus gros incendie de l’histoire de la Californie, après “Cedar” en 2003.

Cal Fire, le service de lutte contre les incendies, a concentré ses moyens ces derniers jours sur la petite ville de Montecito, un repaire de stars et de milliardaires, située à environ 80 km au nord-ouest de Los Angeles, où des ordres d‘évacuation avaient été émis.

“Thomas” a déjà détruit 1.300 bâtiments et 110.000 hectares – soit presque la taille de Los Angeles – depuis son déclenchement le 4 décembre.

Mark Brown, le responsable des opérations à Cal Fire, a qualifié mardi de “journée très productive” dans la lutte contre les flammes mais a aussi affirmé que ses équipes “ne baissaient pas la garde” en raison notamment du renforcement attendu du vent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.