DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme ne sollicitera pas un second mandat

Vous lisez:

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme ne sollicitera pas un second mandat

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme ne sollicitera pas un second mandat
Taille du texte Aa Aa

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, le Jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein, a annoncé mercredi qu’il ne solliciterait pas un second mandat dans un courriel à son équipe, obtenu par l’AFP, en évoquant un “contexte géopolitique actuel” défavorable.

“J’ai décidé de ne pas postuler à un deuxième mandat de quatre ans. Si je devais faire cela dans le contexte géopolitique actuel, il s’agirait de supplier un genou à terre, faire un plaidoyer, diminuer l’indépendance et l’intégrité de ma voix – qui est votre voix”, a écrit le diplomate âgé de 53 ans.

Dans un entretien à l’AFP cette semaine, Zeid Ra’ad Al Hussein avait rejeté l’idée de “manigancer” avec les responsables politiques afin de s’assurer un second mandat.

S’il ne mentionne pas directement Donald Trump dans son courriel, le diplomate aurait reçu, selon des médias, des pressions de la part du chef de l’ONU Antonio Guterres pour qu’il modère ses critiques contre le président américain.

Dans son entretien à l’AFP lundi, M. Zeid avait de nouveau mis en garde contre les attaques répétées de Donald Trump visant les médias, qui risquent selon lui de déclencher des violences contre les journalistes.

Le diplomate avait également relevé que les commentaires de M. Trump semblaient “faire des émules dans d’autres pays”.

Donald Trump a encore mercredi matin critiqué les Nations unies, menaçant de réduire l’apport financier des Etats-Unis, principal contributeur, si l’organisation critiquait à nouveau sa reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.