DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ambassadeur américain aux Pays-Bas s'excuse après des propos anti-musulmans

Vous lisez:

L'ambassadeur américain aux Pays-Bas s'excuse après des propos anti-musulmans

L'ambassadeur américain aux Pays-Bas s'excuse après des propos anti-musulmans
Taille du texte Aa Aa

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis aux Pays-Bas a présenté ses excuses samedi après une interview lors de laquelle il a nié, contre toute évidence, avoir tenu propos anti-musulmans il y a deux ans.

Peter Hoekstra, qui prendra ses fonctions le mois prochain, était sur la défensive vendredi lors d’une interview sur la chaîne publique néerlandaise NOS, interrogé sur ses affirmations de 2015, lorsqu’il avait assuré sur un plateau de télévision que les musulmans avaient fait sombrer la région dans le “chaos”.

“En réalité, c’est faux: nous devrions appeler ça des fake news” a-t-il répondu lors de la nouvelle interview. “Je n’ai jamais dit ça.”

Or, dans un extrait diffusé, on peut entendre M. Hoekstra dire: “le mouvement islamique est arrivé à un point où il fait sombrer l’Europe dans le chaos. C’est le chaos aux Pays-Bas, il y a des voitures brûlés, des personnalités politiques brûlées”.

“Et oui, il y a des zones de non-droit aux Pays-Bas”, a-t-il ajouté.

Peter Hoekstra a ensuite accusé le journaliste d’utiliser des “fake news” contre lui, avant de là aussi se rétracter et de nier avoir utilisé ce terme.

Dans un communiqué tout aussi alambiqué, il a présenté de vagues excuses. “J’ai tenu certains propos en 2015 et regrette l‘échange durant l’interview. Merci d’accepter mes excuses”.

L‘échange, diffusé lors de l‘émission “Nieuwsuur”, a ensuite largement circulé sur les réseaux sociaux, sur lesquels l’ambassadeur a été vivement critiqué.

M. Hoekstra, Américain d’origine néerlandaise, est un ancien élu de la Chambre des représentants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.