DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Kevin Durant a commis deux fautes non sifflées sur LeBron James

Vous lisez:

NBA: Kevin Durant a commis deux fautes non sifflées sur LeBron James

NBA: Kevin Durant a commis deux fautes non sifflées sur LeBron James
Taille du texte Aa Aa

Kevin Durant des Golden State Warriors a commis deux fautes non sifflées sur LeBron James des Cleveland Cavaliers lundi soir lors de la fin controversée du choc du “Christmas Day” remporté par les Warriors (99-92), selon la NBA.

Le rapport de la direction de l’arbitrage de la ligue nord-américaine de basket donne ainsi raison à LeBron James qui se plaignait d’une faute non sifflée alors qu’il partait au panier à 24 secondes du terme de la rencontre alors que son équipe n‘était menée que de trois points 95-92.

Les arbitres n’avaient pas sifflé de faute, attribuant le ballon, sorti du terrain, d’abord à Cleveland avant de le rendre aux Warriors après un recours à la vidéo.

Le rapport officiel, portant sur les actions litigieuses dans les deux dernières minutes du match (“Last Two Minutes”) mentionne même deux fautes de Kevin Durant qui auraient dû être sifflées ainsi qu’une de LeBron James.

A la fin du match, James s‘était plaint d’avoir subi deux fautes de la part de Durant: “il a fait faute sur moi deux fois. Mais c’est pas grave, qu’est-ce que vous voulez y faire ?” s‘était exclamé King James.

Golden State a fini par s’imposer de sept points lors de cette affiche de Noël, proposée pour la troisième année de suite. Il y a deux ans, les Californiens l’avaient déjà emporté, avant de s’incliner par la suite en finale. A l’inverse l’année dernière, ils avaient perdu en décembre, mais avaient été sacrés champions NBA.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.