DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une Mercedes d'Adolf Hitler vendue aux enchères aux Etats-Unis

Vous lisez:

Une Mercedes d'Adolf Hitler vendue aux enchères aux Etats-Unis

Une Mercedes d'Adolf Hitler vendue aux enchères aux Etats-Unis
Taille du texte Aa Aa

Une Mercedes de luxe utilisée par Adolf Hitler pour ses déplacements en Allemagne sera mise aux enchères le 17 janvier dans l’Arizona, aux Etats-Unis, a annoncé la maison de ventes Worldwide Auctioneers.

Le bolide capable d’atteindre 160 km/h, une Mercedes-Benz 770K Grosser plus connue sous le surnom de “Super Mercedes”, était un puissant instrument de propagande du Troisième Reich. Il a notamment été utilisé par Hitler pour une parade triomphale à Berlin après la capitulation de la France en 1940, et pour une visite du dictateur italien Benito Mussolini. Il s’agit d’un des quatre seuls modèles de ce type jamais construits, en 1939.

Alors que les forces alliées progressaient en Europe à la fin du conflit, la voiture avait été saisie en France par les forces américaines qui, ignorant sa provenance, l’avaient affectée au parc automobile de la police militaire.

Après la guerre, la Mercedes avait été brièvement rachetée par un particulier en Belgique, puis s‘était retrouvée aux mains d’une association d’anciens combattants en Virginie, avant de retourner en Europe à partir de 2002.

La maison Worldwide Auctionneers n’a pas précisé l’identité du propriétaire actuel du véhicule. La Mercedes sera mise aux enchères le 17 janvier à Scottsdale, dans l’Arizona, et 10% du produit de la vente sera consacré à des campagnes d‘éducation sur le nazisme et l’Holocauste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.