DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran: 450 arrestations à Téhéran depuis samedi

Vous lisez:

Iran: 450 arrestations à Téhéran depuis samedi

Iran: 450 arrestations à Téhéran depuis samedi
Taille du texte Aa Aa

Quelque 450 personnes ont été arrêtées depuis samedi à Téhéran, moins touchée que les petites villes iraniennes par l’actuel mouvement de protestation contre les difficultés économiques et le pouvoir, a indiqué mardi un responsable.

“Deux cent personnes ont été arrêtées samedi, 150 dimanche et environ 100 lundi”, a déclaré le sous-préfet de Téhéran, Ali-Asghar Nasserbakht, à l’agence Ilna, proche des réformateurs.

Ces trois derniers jours, seuls quelques centaines de personnes ont tenté de manifester dans la capitale alors que de nombreuses villes de province ont connu des violences depuis le début des protestations, jeudi à Machhad (nord-est), deuxième ville du pays.

“Nous estimons que la situation à Téhéran est plus calme que les jours précédents. Déjà hier (lundi), c‘était plus calme que les jours d’avant”, a déclaré M. Nasserbakht.

Il a ajouté qu’aucune demande n’avait été faite à la base Sarollah des Gardiens de la révolution, chargée de la sécurité de la capitale en cas de troubles, pour intervenir, précisant que seules les forces de l’ordre intervenaient pour le moment à Téhéran.

“Nous ne permettrons en aucune manière que l’insécurité continue à Téhéran”, a toutefois déclaré le général Esmaïl Kossari, le numéro deux de la base Sarollah, selon la télévision d’Etat. “Si cela devait continuer, les responsables prendront des décisions pour en finir”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.