DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Murray déclare forfait à Brisbane

Vous lisez:

Tennis: Murray déclare forfait à Brisbane

Tennis: Murray déclare forfait à Brisbane
Taille du texte Aa Aa

Le Britannique Andy Murray a déclaré forfait mardi pour le tournoi de Brisbane, qui marque l’ouverture de la saison de tennis, laissant planer le doute sur sa participation à l’Open d’Australie.

“J’ai le regret d’annoncer que je dois me retirer du tournoi de Brisbane. J‘étais ici avec la ferme intention de prendre un bon départ pour cette nouvelle saison, mais malheureusement mon équipe et moi-même avons constaté que je n‘étais pas encore au niveau qu’il fallait pour jouer au plus haut niveau”, a déclaré Murray, 30 ans, dans un communiqué.

L’ancien numéro un mondial est absent du circuit ATP depuis juillet dernier, souffrant de douleurs récalcitrantes à la hanche.

“C’est vraiment démoralisant de constater que lorsque vous êtes sur le court, vous n‘êtes pas au niveau nécessaire pour faire face aux meilleurs”, a expliqué Murray dans un long post adressé à ses fans sur Instagram.

“Cela fait déjà un bon moment que ma hanche me fait souffrir. (…) J’ai consulté les meilleurs spécialistes et fait tout ce que qui m’avait été recommandé pour me remettre, le tout dans une approche conservatoire”, a expliqué le champion britannique, se demandant s’il ne devait pas reconsidérer ses choix.

“Parmi les options qui me restent, je peux toujours continuer à me reposer et donner davantage de temps à ma hanche pour se remettre. Je peux aussi envisager une opération, mais les chances pour que cela fonctionne ne sont pas aussi bonnes que ce que je pourrais souhaiter. Cela reste donc pour moi une deuxième option, et j’espère vraiment ne pas avoir besoin d’y recourir”, a-t-il ajouté.

Murray a laissé planer le doute sur son éventuelle participation à l’Open d’Australie. Il a juste précisé avoir l’intention de “rester en Australie ces prochains jours pour voir si l‘état de ma hanche s’améliore”, ajoutant qu’il prendra sa décision de rester ou non “d’ici ce weekend”. Si cela ne va pas mieux “je rentrerai à la maison pour décider de ce que je vais faire ensuite”, a conclu le joueur.

La semaine dernière, Murray avait accepté de remplacer au pied levé Novak Djokovic, lui aussi blessé, lors du tournoi exhibition d’Abou Dhabi. Il a joué seulement un set qu’il a perdu face à l’Espagnol Roberto Bautista (20e).

Le Britannique, retombé à la 16e place mondiale, espérait faire son retour à Brisbane. Mais à l’ouverture du tournoi dimanche, il avait reconnu manquer de jus. Il restait néanmoins confiant dans le fait de pouvoir jouer le tournoi et se déclarait impatient de revenir.

La compétition, qui a démarré dimanche et doit se poursuivre jusqu’au 7 janvier, a déjà dû faire face la semaine dernière au retrait du N.1 mondial Rafael Nadal, qui ne s’estimait pas encore prêt pour reprendre la compétition. L’Espagnol de 31 ans a connu une saison 2017 harassante au cours de laquelle il a repris la place de N.1 mondial et remporté Roland-Garros et l’US Open, avant qu’une blessure à un genou ne le contraigne à abandonner lors du Masters de Londres le 14 novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.